Mardi 4 Août 2020

L'actualité complète Retour

Jeudi 20 Avril 2017 | Actualités

François Fillon est le candidat qui soutient entrepreneuriat - par Anne-Maud GOUJON

HJ : Anne-Maud Goujon, vous êtes élue locale et aussi cadre dans le secteur privé. Cette richesse vous permet indéniablement d’appréhender au mieux les enjeux économiques actuels. Alors que notre pays décroche en termes de croissance, pouvez-vous nous dire à partir de votre expérience, en quoi les propositions de François Fillon permettraient de libérer le potentiel économique de la France ?

 

Anne-Maud GOUJON : il est vrai que notre pays bénéficie d’un potentiel économique incroyable. Malheureusement il est actuellement brimé par plusieurs facteurs. C’est pourquoi, comme François Fillon, je pense qu’il faut retrouver l’esprit de l’initiative et déverrouiller les principaux freins de la croissance afin de libérer les capacités d’emploi et d’innovation.

Il donc urgent de supprimer les 35H qui ont miné notre économie depuis le début des années 2000 et refondre notre code du travail qui aujourd’hui devient un véritable frein à l’embauche en raison de sa complexité.

De nombreux chefs d’entreprise hésitent à embaucher en raison du coût des charges liées au travail. Nos entreprises ne peuvent plus se battre à armes égales avec une telle pression fiscale. François Fillon a compris que des entreprises plus compétitives obtiennent plus de marchés et embaucheront d’autant plus pour répondre à cette hausse de l’activité.

Il est donc temps de d’encourager dans le même temps l’entreprenariat en allégeant notamment les le poids des normes et des contraintes pesant sur les PME en les alignant sur les normes européennes, sans ajouter d’obligations nouvelles.

Les entreprises ont aussi besoin de financements. Je trouve intéressante la proposition de réduire l’impôt des particuliers de 30% du montant investi dans une PME, tout comme celle qui permettrait l’ouverture du capital des PME aux salariés sans risque de requalification en salaire et de développer l’intéressement dans les PME.