Samedi 30 Mai 2020

L'actualité complète Retour

Samedi 26 Novembre 2011 | Actualités

Les cadres morbihannais présents à Paris pour la réunion cadres du samedi 26 novembre

Une « pause » dans nos emplois du temps de militants venus se retrouver  à Paris pour lancer la mobilisation de chaque fédération pour les grandes échéances électorales de 2012. C’est ainsi que Jean François Copé a présenté l’intérêt de ce séminaire de travail entre les cadres du partis et l’équipe dirigeante, ce samedi 28 novembre.

Jean François Copé a été on ne peut plus clair dans ses discours qui ont ponctué cette journée. Il a tracé notre feuille de route pour que la victoire de 2012 ne soit pas un «  rêve mais une réalité. » Il faut « remercier les Français d’avoir choisi Nicolas Sarkozy en 2007 ». Un Président qui tient le cap malgré les bouleversements économiques, sociologiques et géopolitiques. « Nous sommes prêts pour continuer avec une masse de propositions exceptionnelles »  issues des réflexions  menées au sein du parti lors des think tank, conventions. Aucun sujet n’est tabou, ni oublié : Nucléaire, 35 h, laïcité, … Surtout, le secrétaire général  a mis en avant les projets irréalistes et dangereux pour notre pays de nos adversaires. 

D’un côté, les « accrocs du laxisme, l’assistanat, des taxes, et des dépenses publiques » et de l’autre nos valeurs « ordre, mérite, responsabilité, courage, vérité ».  Pour défendre notre bilan, pour continuer et donc gagner en 2012  nous avons « l’obligation de faire l’union entre nos différentes sensibilités de droite et du centre droit au sein de notre mouvement UMP.»  Les alliances avec «  les autres partis comme l’extrême droite sont à proscrire absolument. »

Pour aider les secrétaires départementaux et les délégués de circonscription  « les chevilles ouvrières de notre mouvement »  Edouard Courtial, délégué général aux fédérations ,  nous a déployé une  panoplie de moyens nouveaux qui  complète mais ne « remplacera jamais l’action militante traditionnelle » : Une nouvelle base de données pour la gestion en temps réel des adhésions avec  BASE POP, des  sites Internet dans chaque fédération, mise à disposition de stands pliables pour améliorer notre visibilité sur les marchés …  Il s’agit, avant tout, de « consolider notre mouvement car c’est ainsi que l’on fera gagner la France. »

Ensuite, Jérôme Chartier, député et porte parole du groupe  UMP sur le budget de l’Etat, dans un brillant exposé d’économie ,  simplifié par un diaporama,  a expliqué 5 chiffres clés pour lutter contre les démagogies et contre vérités du bilan de la présidence de Nicolas Sarkozy.  1/ 165.3 milliards d’€ : progression du PIB depuis 2007. 2/ 136.37 milliards d’€ : économies budgétaires. 3/ 82.275 milliards d’€ : pour protéger et structurer la croissance Française. 4/ 58.97 milliards d’€ : pour l’amélioration pouvoir d’achat des Français. 5/ 1360 milliards d’€ : pour sauver l’économie et la zone Euro.

Enfin, pour compléter nos argumentaires à développer sur le terrain, Guillaume Pelletier, conseiller actif du parti a expliqué les grandes tendances de l’opinion sur tous les thèmes qui font l’actualité notamment en  décryptant la remontée de la crédibilité du Président de la République dans les sondages.

Avant de conclure la matinée la parole a été donnée aux cadres pour poser des questions et faire remonter les préoccupations du terrain auprès de nos dirigeants … Difficultés issus de  sujets divers : TVA, impôts et taxes, classes moyennes, …

Le déjeuner sur le pouce a permis de rencontrer d’autres cadres du mouvement, les responsables nationaux, élus, ministres. Moments de convivialité simples  qui permettent d’échanger nos méthodes, nos préoccupations et nos contacts pour organiser des événements dans chacune de nos circonscriptions, dîner débat à thème par exemple.

Le discours très  attendu du Premier ministre a marqué le début de l’après midi. François Fillon a rappelé à tous, représentants nationaux,  ministres comme cadres que nous sommes tous « des militants parmi les militants » et que notre « aventure collective est bien plus importante que chacun d’entre nous ». Surtout,  il a dénoncé chez nos adversaires une conception de la République « jetée en pâture » par nos adversaires. Pour autant, malgré notre bilan et nos actions décisives pour sauver notre pays de la crise. Nous ne devons « pas être arrogants », mais admettre que nous avons fait gagner les Français  en « lucidité et courage ». Face à ceux, au PS, avec  leur candidat qui dit « tout et son contraire »  même jusqu’à vouloir faire « perdre  l’indépendance de la France sur la scène internationale ». En conclusion, le message du chef du gouvernement a été fort pour notre engagement quotidien et notre «  foi » de militants  « J’ai l’intime conviction que nous pouvons gagner notre Pari »

Des Ateliers ont terminé l’après midi autour des personnalités de notre mouvement, avec à nouveau des échanges fructueux et constructifs. L’équipe morbihannaise est repartie en Bretagne, regonflée, avec pleins d’idées en tête. Merci à tous les organisateurs d’organiser ces temps indispensables à la cohésion et à la réflexion de notre parti.

 

Soizic Perrault

Déléguée UMP de la 3ème circonscription du Morbihan