Lundi 1 Juin 2020

L'actualité complète Retour

Lundi 2 Mars 2020 | Actualités

Animateur de la campagne de David Robo, Fabien Le Guernevé fait partie des hommes de confiance du maire sortant.

MUNICIPALES: NOS DÉLÉGUÉS FONT CAMPAGNE

Fabien Le Guernevé met en scène la campagne de David Robo

Animateur de la campagne de David Robo, Fabien Le Guernevé fait partie des hommes de confiance du maire sortant. La politique est sa passion, son adrénaline.

Bertrand Le Bagousse

Ils font la campagne « Je l’apprécie, il m’apprécie ». Fabien Le Guernevé fait sans doute partie des hommes de confiance de David Robo. Un mousquetaire, version tous pour un, qui a contracté le virus de la politique dans le vivier de la droite. « Certains font de la peinture sur porcelaine, moi je fais de la politique », dit-il avec un naturel désarmant. Le trentenaire (33 ans) n’a pas perdu de temps : président des jeunes populaires à l’UMP, puis délégué de la première circonscription de l’UMP puis de LR, toujours élu au premier tour. Ce n’est pas un hasard si David Robo lui avait confié l’animation de sa campagne en 2014. Avec le succès que l’on connaît (David Robo élu au premier tour).

Fort de cette expérience, c’est encore lui qui est chargé de l’animation de la campagne de 2020. Pas vraiment un directeur de campagne, David Robo n’en a jamais eu. Plutôt le régisseur chargé de la réalisation des tracts, du programme, de la communication, des réseaux sociaux, de la logistique et des relations avec les prestataires : imprimeurs, graphistes, vidéastes… Bref, une pièce incontournable de l’échiquier mis en place par le maire sortant. « Moi, je suis la petite main ! Celui qui parle aux troupes, c’est David Robo », dit Fabien Le Guernevé avec modestie. Car s’il anime une équipe d’une dizaine de personnes, il n’hésite pas à mettre les mains dans la colle pour aller placarder des affiches en pleine nuit !

Patron de l’aquarium

La politique a beau être sa passion, il n’en vit pas encore. Fabien le Guernevé a un métier : après cinq années comme directeur de cabinet de Ronan Loas, maire de Ploemeur, il prend les rênes de l’aquarium de Vannes en mars 2019, mettant en pratique ses compétences (master de management des entreprises de tourisme, licence d’histoire). Mener de front vie professionnelle, et campagne des municipales ne lui pose pas de problème. Comme David Robo, Fabien Le Guernevé fait partie de la France qui se lève tôt, ce qui ne fait pas de lui un Sarkozyste pur beurre puisqu’aux primaires de la droite en 2016, il était pro Le Maire. Il se lève donc à 6 h et lit la presse au lit.

À 7 h 30, il est à l’aquarium, avale un sandwich le midi en répondant sur les réseaux sociaux pour David Robo ; puis redevient directeur de l’aquarium jusqu’au soir où il embraye sur les réunions de campagne. Le weekend, il se rend souvent au domicile du maire-candidat pour travailler sur la campagne : « On peut tout se dire. Quand c’est bien et quand ce n’est pas bien ! Ce qu’il apprécie en moi ? La loyauté peut-être ». La qualité qu’il s’attribue lorsqu’on lui pose la question. « Je n’écraserai pas tout le monde pour réussir et je ne passe pas mon temps à dire du mal des autres. C’est noble la politique et il faut que ça le reste », dit ce grand lecteur de Stefan Zweig, amateur de théâtre, de tir à l’arc et figurant des Fêtes historiques. Son défaut ? « Trop pressé », dit-il après un temps de réflexion. Cela peut servir dans la dernière ligne droite !