Mardi 4 Août 2020

L'actualité complète Retour

Samedi 14 Janvier 2012 | Actualités

Jonas Haddad, Secrétaire national des Jeunes populaires, à Lorient

Déjeuner-Débat organisé par Ronan LOAS délégué UMP de la 5ème circonscription du Morbihan et responsable départemental des Jeunes UMP et co-animé avec Jonas HADDAD secrétaire national de l’UMP et membre du bureau national des Jeunes UMP en charge du suivi des réformes. Une douzaine de militants, de jeunes et de chefs d’entreprises étaient présents au Café Leffe (Quai de Rohan - Maison de la Mer à Lorient) dont Brigitte MELIN investie par l’UMP pour représenter notre mouvement aux élections législatives sur la circonscription, Yvana LE BAGOUSSE trésorière départementale et Florence KAPPELER, secrétaire départementale Adjointe aux évènements.

Les échanges ont commencé par une mise en situation de Ronan LOAS indiquant les raisons de l’intervention de Jonas HADDAD sur le sujet de l’entrepreneuriat des jeunes. La situation de la France a été évoqué au lendemain de la dégradation de la note de la France par Standard & Poors (perte du triple A) avec un focus particulier sur l’élection présidentielle et François Hollande dans son (mauvais) rôle d’imitateur de François Mitterrand. Jonas HADDAD précise qu’une seule des trois agences a dégradé notre note (S&P, Moody’s et Fitch Ratings) et de citer Jacques ATTALI « arrêtons de nous focaliser sur les agences de notation » ; ajoutant que les socialistes qui se réjouissent de la perte du triple A ont refusé de voter la « règle d’or ».

 

     Brigitte MELIN, candidate pour les législatives sur la circonscription de Lorient, entourée par une partie de son équipe de campagne

 

 

Les échanges se sont ensuite portés sur la Formation et l’éducation en France avec l’écart entre notre rang de 4ème puissance économique mondiale comparé à notre 20ème place sur l’éducation. L’importance de la suppression de l’institut universitaire de formation de maitres (IUFM) a d’ailleurs été souligné. Au triple A, Jonas HADDAD propose « son » triple A : Attractivité, Autonomie (à opposer à l’Assistanat proposé par la gauche) et enfin « Allons de l’avant » ! Il faut tenir un discours de vérité à la jeunesse, il nous signale d’ailleurs que dans les quartiers il y a un grand respect de Nicolas SARKOZY : « c’est un bonhomme, il prend les choses en main ». Evoquant la campagne présidentielle de 2012, l’UMP aura à se battre contre tous les conservatismes comparé à celle de 2007 portée par un fort enthousiasme/dynamisme. Le maintient du statut d’entrepreneur faisait l’unanimité auprès des participants à ce déjeuner, ainsi que l’importance de la loi LRU dans la lutte contre la déconnexion entre l’université et le monde de l’entreprise (rôle des stages en entreprise pour les étudiants évoqué par Florence KAPPELER.

 

Enfin, Jonas HADDAD cite un pourcentage : « 38% ». -38% c’est la diminution du nombre de fonctionnaires dans la fonction publique d’Etat et +38% c’est l’augmentation du nombre de fonctionnaires dans la fonction publique territoriale (source INSEE). Nous sommes actuellement plus administrés que sous la présidence de François Mitterrand ! Les débats se sont terminés sur le rôle et les difficultés des associations et la réforme du CNVA (Conseil National de la Vie Associative).